04 janvier 2008

Passeur d'imaginaire hivernal pour Vanessa


Le froid, pour moi Hiver est froid, gelé, il n'est pas tendre avec les êtres vivants, qui à défaut de de s'éteindre transits, choisissent la protection d'une soupe à réchauffer...



certains mêmes, profitent plus longuement de la chaleur des foyers avant de rejoindre pommes de terres et oignons...


L'être humain n'échappe à la règle, le petit humain doit pour l'affronter se couvrir de laine tricottée par quelque Maman bien intentionnée...



Hiver est aussi pour moi paradoxalement lumière, que l'on cherche afin de rallonger les jours qui s'en sont amputés...





Contes et veillées pour chasser la peur des longues nuits noires et glacées...



Choeurs pour réchauffer nos entrailles engourdies...





Mais Hiver est aussi sculpture, des pistes enneigées...


...de bonshommes qui défient les températures négatives...




de bûche qu'on a pas besoin de laisser sécher pour qu'elle nous réchauffe...



de bateau???

Que fait il là? intrus?

Non juste un petit clin d'oeil à l'oeuvre ignorée de mon Grand Oncle paternel, Paul Marchal, un jumeau lésé par la nature, qui en tant que boucher, exprimait son art à travers des sculptures en saindoux...


Il n'est jamais trop tard pour devenir célèbre! c'est le seul artiste que j'ai trouvé dans la famille...je pense qu'il était loin d'imaginer qu'une de ses oeuvres serait visible un jour sur ce bien étrange moyen de communication!

Toutes ces photos sont miennes! à ne pas utiliser s'il vous plait!

3 commentaires:

albin, journalier a dit…

L'hiver dans les choux. Au printemps éclôt d'un turnep.
Albin

Marraine a dit…

En saindoux? chapeau! Et j'adore ta catégorie "tranche de vie..."

Vanessa a dit…

Très impressionniste cet hiver... merci de tous ces détails si personnels... et puis quelle oeuvre originale...j'aime cette idée de regrouper ici des clins d'oeil. Merci Virginie.