01 décembre 2006

Le salon du livre...

Lâchez une victime de la mode le premier jour des soldes, un ogre dans une cour d'école, une gourmande dans une chocolaterie, une dingue de pompes dans un magasin de shoes, visualisez la scène et vous pourrez alors très facilement m'imaginer au salon du livre et de la jeunessse à Montreuil le weekend dernier...


après avoir franchi avec brio les barrières "stationnementielles" et "file d'attentesque", me voilà enfin arrivée.

Comme toute personne prudente, je détaille l'endroit, l'attitude de mes congénères: éditeurs, visiteurs, dessinateurs et auteurs
avant de faire le premier pas...
je me lance!!!...rendez vous est pris dans le carré VIP...où làlà! ça démarre plutôt bien, j'y reviendrais une demi heure plus tard...puis 1 heure plus tard...
salle VIP, air désaturé, espaces intimistes, barmaid, café, kir...
ce sera un café...on discute, je laisse mon manuscrit...je termine mon café, seule, il sera lu plus tard...l'éditeur et l'auteur qui l'accompagnait, redescendent...

Je m'approche de cette grande baie vitrée qui m'avait frappé en rentrant, sur fond de ciel bleu et d'immeubles grisés s'élevait une immense che
minée de brique rouges, verticale rouge sur fond bleu je suis sous le charme...
j'ai mon appreil photo, je trouverai bien une bonne âme pour me prendre...
et là...choc, déchéance, ruines, déchets, espace fantôme, lieu désafécté qui pourtant devait être si vivant quand il grouillait d'ouvriers fatigués et volontaires ...poutres métalliques rouillées et apparente tristesse...
J'immortalise quand même...



Je continue mon périple, l'auteur en question, qui était avec nous, c'était Germano Zullo, j'adore ses textes et les illustrations de son épouse Albertine... je fais dédicacer...




Stands marcocains, ils sont trois, je laisse des manuscrits, essaye de synthétiser mon histoire "Drôles de bisous" ce n'est pas ma spécialité...

Les conatcts ont été assez bons ma foi, un éditeur de Rabbat veut que je lui représente le projet réduit au mois de mars...

Puis ma frénésie reprend, je feuillette, je m'émerveille, je régresse, j'ai les larmes aux yeux (qu'est ce qu'elle est sensible cette petite!), j'achète, je fais, dédicacer et si c'était moi???, je lis, je contemple, j'admire le talent l'imagination, je rêve, j'achète, j'oublie de faire dédicacer, j'achète, je culpabilise...pas longtemps, je rachète, je discute, j'échange, je suis admirative, je fais dédicacer, je reviens je repasse sur mes pas au moins tout ça de fois...j'achète...mes jambes et ma tête fatiguent, je rentre...

Epuisée mais satisfaite, j'ai accomplis la tâche que je m'étais fixée.



Mardi matin, coup de file de Casablanca, une éditrice marocaine est intéressée par "Drôles de bisous", je dois retravailler le texte...je ne sais pas encore si je rêve ou si je suis dans la réalité...


Une petite séléction...mais j'en adore plein d'autres !!! Cliquez sur l'image pour l'agrandir!



12 commentaires:

ydol a dit…

A nouveau je te dis félicitations!!! Je suis sûre qu'à ton tour tu dédicaceras bientôt tes propres livres!!
BONNE CHANCE
bises

pop corn a dit…

J’y étais samedi, nous y étions dimanche. Elle y retournait lundi.
Commencer par faire dédicacer « L’amoureux » de Rébecca Dautremer et son « Babayaga ».
Puis deux petits Christian Voltz apportés pour l’occasion auxquels j’ai du ajouter deux nouveaux de l’auteur.
Continuer avec les superbes « Peter pan » et « le Chaperon rouge » de Suzanne Janssen.
Demander quelques petits dessins à Kitty Crowther sur les superbes « Alors ? » et « La visite de petite mort », compléter la collection par son truculent « Petits meurtres et autres tendresses ».
Puis Anne Herbauts et la superbe édition de « l’idiot » et « La princesse au petit poids » et « Alice ».
La rare histoire de Margot la Folle » par Carll Cneut fini aussi dans le panier.
Accompagné du léger « Le tout petit invité » d’Hélène Riff.
Dommage que nous n’ayons pas croisé Olivier Tallec qui nous aurait dédicacé les 3 « Rita et Machin » dont nous avons fait l’acquisition.
J’ai croisé « Le petit roi de Décembre » illustré par la rare Michael Sowa ; celui a qui on doit les tableaux étranges qui dans le formidable destin d’Amélie Poulain s’animent pour parler.
Emre Orhun nous dédicaça son « Chant des génies » à la manière si particulière que nous regrettons un peu qu’il l’ait abandonné.
Si nous n’avions pas pris avec nous le singulier « Lion à Paris » de Béatrice Alemagna j’ai pu recevoir un peu en avance un petit dessin d’elle sur « Après Noel ».
Enfin c’est avec émotion que nous avons mis la main sur « Le rêve de Pablo » seul livre traduit en français actuellement de ce talentueux illustrateur espagnol Pablo Auladell.
Et j’ajoute une petite édition en accordéon de Geneviève Castermann : « e 411 ».
Comme me l’a écrit Béa. Alemagna : « ..a tout tes rêves… »

J.

Virginie a dit…

Vous avez craqué encore plus que moi... il faut dire que vous étiez deux!maintenant i va falloir remettre des sous de côté pour l'année prochaine!

Goudron dollard baby a dit…

Et oui oui et la gomme magique il était là aussi??? Au détour d'un stand que vois je: mais oui c le bébé goudron qui sert la patte à Jojo Lapin!!!!! ça c du lourd MAIS pour ma part, rien ne vaut LES BISOUS!!!!!!! ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiisssssssssssssssssssssssssssssss FELICITATION NINIE
jE l'avais prédi dans mon baromètre design!

Virginie a dit…

Conrad! je t'ai reconnu!
Pour ta gouverne c'est le 50ème je crois...anniversaire des Bibliothèques roses et vertes, et ils ressortent des formats tous pitits pitits...
Tu pourrais en demander au Père Noël, il serait temps que tu te mettes à lire Conrad!
je t'enverrai un exemplaire de Drôles de bisous!
je veux dire lire autre chose qu'un comparatif de vélo! J'ragole!

pop corn a dit…

15, je crois qu'on a un peu abusé effectivement...

Virginie a dit…

je viens de compter, j'en ai acheté 14...

BB Goudron a dit…

j'ai publié mes mémoires au salon du livre, j'espère que je faisais parti des 15 et des 14... Quand à "Drôles de Bisous" je propose une suite qui j'en suis sur fera un tabac, "drôle de BB" ou "Bisous Goudron" avec en guest Jojo bien sur...

Virginie a dit…

je vasi réfléchir à tout cela BB Goudron, quant à tes Mémoires je les ai biensur acquéries...par contre tu ne parles pas beaucoup de ton enfance difficile, où tu étais nourris de terre...enfin ce sera peut être pour le volume 2, car finalement en 500 pages nous arrivons tout juste à tes 12 mois...

CONRAD LE DESTRUCTEUX a dit…

Il y a un usurpateur qui utilise ma plume si reconnaissable. Je ne veux pas passer pour un mangeux de terre meme si des photos le prouve. En attendant je vais réfléchir à mes mémoires que tu pourras surement illustrer aprés avoir manger un peu de COMPOTE DE POMME!!!!!!!!!
ha ha ha elle est bonne celle,là...

Virginie a dit…

Monsieur Conrad le Barbant, je vois que votre succeptibilité n'a pas faibli avec les années!effectivement réfléchissez à vos Mémoires que je me ferai une joie d'illustrer!
Peut être pourrions nous y voir comme titre "Mémoires d'une tête"?
il est dommage que cette histoire de compote mamadoudesque ne tienne qu'à votre mémoire si faillible! Quant à moi, je garde précieusement les négatifs!

Monsieur Ror a dit…

si je puis me permettre Conrad n'est pas le seul à se rappeler de Mamadou... qui si je me rappelle bien avait tendance en période de galettes des rois à couper la dite galette dans le sens de la largeur, histoire que cela ne se voie pas...
Mais entre les galettes, les compotes et les mercredi "pains perdus", c'est un livre de cuisine que tu pourrais écrire....