09 décembre 2006

Lumières, féeries, magie!


C'est l'image qu'on se fait des vitrines des grands magasins!

Tout le monde en parle, même Jean-Pierre Pernaut au 13h00... ce sont des mains d'adultes dirigées par des âmes d'enfants qui oeuvrent pendant toute une année à leur confection et leur réalisation...

Et tous les ans, nous parents, nous nous déléctons par avance des regards émerveillés de nos chers chérubins devant tant de féerie...


d'ailleurs, avant d'être à mon tour parent, je trouvais toujours un créneau horaire où tous les morpions étaient déjà couchés afin de pouvoir, sans me faire incendier, monter moi aussi sur les passerelles rouges!

Alors cette année nous avons choisis un dimanche matin vers 11h00 à la fin du mois de novembre. Ce qui est bien avec cet horaire c'est que les enfants commencent à avoir faim et donc :

- Mamaaaaaaan! tu seras une gentille maman si tu m'achètes quelque chose à mangeeeeeer!!!

- Mamaaaaaaaaaan! je meurs de faimmmmmmmmmm!

La réponse la plus appropriée étant :

- J'appelle le samu tout de suite ou on attends encore un peu????


Donc chaque seconde la tension monte d'un cran...les phéromones de stress dégagées par mes congénères me sont de plus en plus perceptibles...les enfants doivent jouer du coude...les parents aussi...pardon MADAME (pour qui elle se prend cette dinde!), excusez moi Monsieur (Peut pas virer son cul c'ui là!)


Il y a les morpions qui vont à contre sens, ceux qui ne déscotchent pas et que nos chérubins doivent doubler tout en évitant ceux qui arrivent dans l'autre sens...doudounes contre duffle-coats!



Puis, une morpionne agresse notre fille...nous nous figons...

OUF... elle la repousse de toutes ses forces et lui décoche un coup de coude dans les côtes...
elle ne l'a pas volé cette petite garce...
Là, surout ne pas se faire repérer par les parents de la partie adverse!....Bande de parents ignobles et sanguinaires!...l'autre cède...une tête et un an de plus, mais moins de caractère!

C'est bien ma fille!
c'est elle qui l'avait agressée en premier tout de même!

Le grand s'y met, il intimide la petite peste en lui lançant un regard assassin...du genre si tu retouches à ma soeur je t'explose le nez sur la vitrine!!!

Là...on avance doucement...on fait signe discrètement à nos morveux* de rabouller...(*ce terme n'est pas employé de manière péjorative, mais il suffit de regarder les coulées nasales qui vont de la plus absolue transparence à une opacité verdâtre et gluante des enfants de moins de 6 ans dès la mi-octobre)

La vitrine d'après, rebondissante de Mamies pousseuses et sonores, les pires:

- HO! t'as vu mon chéri, regarde, HO LA LA LA regarde là, et regarde ici, hOOOOOOOOOO!

Tout cela en t'écrasant les pieds et en te poussant en même temps que le p'tit fillot progresse...

VIEILLE BIQUE! t'y tiens à ton col du fémur?

De toutes les façons ils regarderont où ils voudront les morpions...

- Maman c'est moi qui regarde alors quand même je regarde ou je veux, c'est moi qui décide pour MOI!

T'as RAISON! Alors vas y!!!!!!!!!!, gaves toi de ce petit con de Oui-Oui qui ne sait pas conduire sa p'tite voiture jaune et rouge et qui a une voix que plus niaise tu meures!



Les vitrines les plus belles...ce sont celles qui sont hermetiquement closes par un rempart humain et inamovible!

Alors là, si on a un grand gamin, on l'oriente vers une extrémité, n'importe laquelle... il pousse, il bouscule, surtout tourner la tête pour qu'on ne voit pas que ce petit mal élevé nous appartient!

Si on a une petite gamine, se mettre à peu près à une distance équidistante entre les deux escaliers de la passerelle, derrière la rangée de fesses adultes aglutinées...puis on la lâche! tel un furet elle fait une percée entre les jambes humaines et se hisse entre les barreaux...ce coup si elle a mis moins de 10 secondes!

Tu peux encore mieux faire Camille!

Puis la tension et à son comble, plus personne ne dis pardon, plus personne ne s'excuse, les regards haineux des adultes se croisent, ils s'insultent à coups de paupières et se maudissent à coups de pupilles sombres et dilattées...

ALLEZ les enfants...ON RENTRE!




-Naaaaan Mammmmmaaaaaannnnnn....c'est trop bien on reste encoooooore..

- Si vous ne venez pas tout de suite on ne reviendra JAMAIS!!!!!!!!!!!!!


La prochaine fois, penser à venir avec un spray de bien être de phéromones humaines...ceux qui ont des chats me suivront...ou des boulles puantes...ou des pièges à cons...






Finalement je revois mon titre:

Lumières, féeries, magie et prise de tête...

Le pire c'est que l'année prochaine on y retourne!

9 commentaires:

mariette a dit…

haaaaaaaa quelle merveille ces belles boutiques...mais que de stress apparemment!!! quand nous aurons à notre tour une petite famille, nous viendrons à cette occasion et ferons bloc ensemble pour tenter qqes percées....il suffit d'un peu d'entrainement et d'un mental à toute épreuve!!! mille bisous

Virginie a dit…

D'accord! nous armerons les enfants jusqu'aux dents!

Anonyme a dit…

dommage on ne voit pas les crachats sur la vitrine des OUI-OUI. Celui là si je le croise sur une route, je ne te dis pas je que je fais de son grelot!

Virginie a dit…

C'est étrange toute l'agressivité que ce petit lutin niais peut engendrer...

muzardette a dit…

j'ai beaucoup ri Ninie !!! merci !!! même Tchoupi coeur ne le supporte plus ce niais de Oui oui, hihihihi

co a dit…

ha ha ha ! morte de rire, pourtant, grâce à toi, je n'ai aucun regret de ne pas vivre à paris et de n'avoir jamais vu de ma vie ces vitrines !! merci pour cette bon fou rire !

muzardette a dit…

je ne m'en lasse pas tu sais, t'as vu, j'ai fait un post sur mon blog qui renvoit chez toi, je vois que ma cop's Co est passée et t'a laissé un p'tit comm', j'espère que d'autres de mes visiteuses viendront rire un bon coup par ici. Tu devrais chercher un éditeur pour ce genre d'histoires que tu racontes si bien et de façon si drole, j'suis sûre que cela aurait du succès ! :-)

delph234 a dit…

j'ai beaucoup ri en lisant cet article. Je ne me suis pas aventuré à Paris pour les vitrines car j'ai plutot tendance à vouloir éviter la foule au maximum avec ma pitchounette. Cela me stresse trop ! Toute cette animosité, ces gens pas forcément cordiaux ... cela a le don de m'ennerver.

Virginie a dit…

Le pire c'est qu'au départ, tout le monde, enfin presque tout le monde y va détendu pour passer un bon moment...enfin je crois que c'est valable pour tout événement qui attire la foule...