10 décembre 2007

Une poulette à l'opéra?




C'est ce qu'aurait souhaité Madame de Poulchic, pour sa fille aînée Charlotte...

Elle aurait rêvé de voir évoluer la petite Beatnipoule sur les planches de l'opéra...hélas, le goût de sa fille pour les friandises, son insatiable appétit pour les verres de terre à toutes les modes, lui a au bout d'un mois seulement, fermé définitivement les portes du monde de la danse classique...




Sa maladresse, ses rondeurs, sa rêverie, ne laissait place à cet art de rigueur et de grâce...grasse, elle l'était...sa mère le lui rappelait souvent...

-" CHARLOTTE! vous finirez rôtie accompagnée de frites un jour dominical!"

3 commentaires:

Vanessa a dit…

Mais elle serait enfin succulente, avec des pruneaux, des marrons et quelques autres fraindises humaines...

delfée a dit…

oh la jolie poulette !!! mais avec quelques champignons cela le fait aussi non ?

Virginie a dit…

Je vois que vous êtes aussi cruelle que Madame de Poulchic!
Bravo les filles!